Un peu d'histoire

Voici mes amis la suite de la fabuleuse histoire du DS Club du Léman !.

Deuxième épisode


Suite à l’assemblée générale du 29 novembre 1985, nous allons retrouver de nouveaux adhérents comme José Ayala, et nos amis Gaston et Fina Jotterand, dont l’ID-DS 23 Turbo de 1966 vaut le détour (ceci figurait sur le compte-rendu de l’époque). Une petite pensée pour Gaston qui nous a quittés et un petit coucou à Fina. Cette voiture, customisée, c’était le terme employé, exceptionnelle pour l’époque, était toujours exposée en première ligne dans les concentrations organisées par le DS Club, et il fallait voir notre Gaston avec son chiffon à la main, le capot de sa DS ouvert en train d’argumenter sur le travail accompli concernant l’implantation du turbo, ou en train de lustrer ses jantes larges chromées brillantes de mille feux. Gaston l’avait équipée pour faire des rallyes ; il était infatigable sur les anecdotes concernant sa voiture depuis la fabrication en Belgique, importée en Suisse où il habitait ! Cela amusait tout le monde quand il nous racontait cette histoire, car il ne savait pas vraiment comment dire si sa DS était une ID ! Sacré Gaston ! Sans oublier Fina : ils ont vraiment marqué le DS Club, souvent à la fin d’une sortie ou au moment de midi, Fina nous offrait sa salade de pommes de terre ! Un must pour ceux qui ont eu la joie d’apprécier cela : on en parle encore, c’était presque un repas complet ! La main de la cuisinière était toujours là et Fina n’était jamais avare de parler de son Gastounech ! (Fina est espagnole !). Rien que sur ces deux-là on pourrait faire un livre ! Tout cela pour vous dire que le DS Club organisa sa 2e concentration à Thollon-les-Mémises en juillet 1995 : les DS de 1958 à 1975 représentaient le club DS de Thônes, de Corbas, du Léman, et de nombreux particuliers. A noter la présence de la DS Prestige du Président Pompidou, appartenant à Mr Thiennot, de Bougival. Les participants venaient d’Alsace, d’Ardèche, Saône-et-Loire, de Fribourg, du Valais, de Genève. Cela sur 2 jours pour se terminer le dimanche soir avec la remise des prix. Pour la petite histoire, notre Président remporta la coupe de la plus vieille DS et la plus pourrie à un membre du DS Club habitant Thollon ! Mais surtout, la plus originale, à Mr Claude Fois : cela ne vous dit rien Eléonore ? Mr Fois était carrossier du côté d’Albertville, en Savoie et avait fabriqué sa DS aux allures de Jaguar MK 3. Il en construisit plusieurs qu’il appela Eléonore, que nous avons pu revoir aux cinquante ans de la DS à St-Quentin en Yvelines. Eh oui, c’est cela le monde de la DS !


Revenons à notre concentration de 1985 : l’inscription était de 100 Francs et donnait droit à une DS au 1/43e d’Eligor, en série limitée, réalisée pour l’occasion ! Avis aux collectionneurs ! Pour cette concentration, tout le monde est réquisitionné d’office, pantalon ou jupe blancs, tee-shirt du club avec le blason cousu dessus ! Image : forte représentation : tenue correcte, voiture propre et en bon état, une grosse progression pour l’époque ! Grands moments du club : l’ouverture d’un compte en banque au Crédit Agricole, des porte-clés, des verres, sont gravés au sigle du DS Club du Léman, les fameux tee-shirts, en plusieurs coloris (blanc, rose, vert) dont on aura du mal à se défaire. Bref, nous sommes pris dans une spirale dont personne, à l’époque ne se soucie. A chaque réunion organisée au restaurant Le Crête, Place de Crête à Thonon, de nouveaux gadgets nous étaient proposés : qui n’a pas son porte-clés du DS Club ? Cela aurait été un sacrilège de ne pas en avoir un ! Certains parmi nous avaient même des boucles d’oreille en or, avec les chevrons ! Mais pour financer tout cela, il a fallu organiser un bal à la salle des fêtes de Bons le 5 Avril 1986 : cela va rappeler des souvenirs à un certain nombre d’entre nous. Et voilà ce que nous dit le Président : «nous vous rappelons que le succès de la concentration de Thollon en Juillet dépend de la réussite de ce bal. Il faut donc un maximum de participation de chacun, et beaucoup de sous dans les caisses à la fin de la soirée » ! Voilà la vie trépidante de notre club. Vous en redemandez ? Eh bien il faudra patienter encore un peu jusqu’à la prochaine !

Retour au premier épisode

Loulou, votre Président.